Fil à couper l'argile

longueur du fil : environ 65 cm

Fil à couper l'argile : En acier inoxydable avec 2 poignées cylindriques en bois.

Fil à couper l'argile Réf 08184 Disponible
2,99 €
Qté

Le modelage est la base de la création manuelle : depuis la préhistoire, l'homme a utilisé la terre pour façonner des objets utilitaires (pots, amphores...) ou des objets de cultes (statuettes). On sait aussi que les Egyptiens connaissaient le moulage (masques mortuaires). Le travail de l'argile a traversé toutes les civilisations, et se retrouve encore dans les oeuvres artistiques actuelles. Il ne nécessite pas d'outillage complexe et onéreux. La main travaille directement la pâte et les outils viennent en aide lors du travail des détails.
Il existe différentes qualités d’argile : l’argile naturelle qui se cuit au four professionnel à 1000° et l’argile autodurcissante à l’air libre en fonction de la densité du modelage (1cm par 24 heures environ).
Prélevez un morceau d’argile avec le fil à couper la terre, malaxez-le dans vos mains pour le rendre plus souple.
Formez le modèle grâce aux accessoires, évidez avec les mirettes, tranchez avec les ébauchoirs.
Travaillez les détails et lissez l’argile avec vos doigts et de l’eau. Plus vous lissez l’argile, plus la terre sèche vite.
Laissez sécher la forme en argile obtenue. Si vous voulez la finir ultérieurement, protégez-la dans une pièce fraîche avec un torchon mouillé dessus.
Le façonnage de l’argile se fait de manières différentes :
A la tournette, l’argile est mise en forme par la combinaison de la vitesse du tour et des mains du tourneur.
Par colombinage : on crée des cylindres d’argile que l’on enroule et superpose pour créer des volumes.
Par plaque : on façonne des plaques au moyen d’un rouleau et on les assemble entre elles en les mouillant.
POUR LE MODELAGE
L’argile naturelle est un matériau de choix. Facile à travailler, elle est durable et solide après cuisson au four professionnel à très haute température entre 900 et 1200°c selon la qualité de la terre. Il existe deux catégories d’argile : les non chamottées au rendu lisse et agréable au toucher et les chamottées à l’aspect granuleux.
L’argile autodurcissante ou autoséchante, le plus souvent blanche ou rouge (terracotta). Cette pâte est solide une fois sèche, le temps de séchage varie selon l’épaisseur de l’objet modelé (24 heures par cm). Pour la conservation, mettre l’excédent de terre dans un plastique hermétique. L’eau est le premier outil indispensable pour le modelage de l’argile. Afin d’éviter le fendillement de la terre, l’objet devra être constamment humidifié.
Le fil à couper la terre très pratique pour prélever un morceau d’argile sur les pains de 5 ou 10 kgs
aller en haut